Investissement immobilier : comment éviter une arnaque ?

Un investissement immobilier requiert généralement un budget conséquent. Il constitue, de ce fait, un espace privilégié pour les escrocs. Ces derniers mettent en œuvre divers stratagèmes parfois astucieux pour vous extorquer de l’argent.

Ils peuvent, par exemple, organiser une vente fictive ou proposer un logement à un prix exorbitant. Heureusement, il existe quelques signes permettant de repérer ces personnes malintentionnées. Aussi, vous pourrez prendre certaines mesures pour éviter de vous faire arnaquer lors de l’achat ou de la vente d’un logement.

Passer au crible les annonces immobilières

On peut tomber sur des arnaques même dans les sites d’annonces immobilières réputés pour leur sérieux. De prime abord, les publications de ces truands peuvent sembler authentiques et professionnelles. Cependant, elles font office de leurre pour vous duper d’une manière ou d’un autre.

Il y a toutefois certains indicateurs qui permettent de déterminer si l’on fait face à une escroquerie. Il faut notamment évaluer le réalisme des annonces. Si ces dernières sont particulièrement attractives, il y a peut-être anguille sous roche. Intéressez-vous également à la forme de l’annonce.

Si celle-ci contient bien trop de fautes d’orthographe ou si la description ne correspond pas aux photos, méfiez-vous. Soyez aussi vigilant quant aux publications en provenance de l’étranger. Mieux vaut se fier à des site de confiance comme www.maisonsmoches.be par exemple.

Visiter le bien immobilier qui vous intéresse

La visite du logement qui vous intéresse représente une étape cruciale que vous ne devez pas prendre à la légère. Elle permet avant tout d’évaluer l’état du bien que vous convoitez. C’est également l’occasion de vous enquérir auprès du propriétaire de certaines choses, dont les rénovations nécessaires, l’année de construction de l’habitation…

Par ailleurs, faites attention si le vendeur n’accepte pas que vous visitiez l’appartement ou la maison en question. Il peut notamment avancer des motifs tels qu’un manque de volonté ou de temps. Dans certains cas, votre interlocuteur demande une garantie financière avant la visite. Quelle que soit la justification, ce refus cache parfois une intention malhonnête. Soyez alors vigilant, car vous avez peut-être affaire à un arnaqueur.

Évitez à tout prix un payement anticipé

Il est également possible que l’arnaqueur vous demande un payement anticipé avant la visite du lieu. En général, ce genre de versement prend la forme d’un dépôt de garantie à envoyer par mandat cash. Il est réclamé par l’escroc avant qu’il vous offre un aperçu complet du bien immobilier proposé.

Après le paiement, le truand ne donnera plus signe de vie et ne répondra plus à vos courriers. Ce type d’arnaque est encore très répandu. Une lourde sanction pénale est prévue par la loi pour cette escroquerie. Cependant, elle n’empêche pas les malfrats d’y avoir recours.

Ne pas divulguer ses informations personnelles

Les arnaqueurs immobiliers font preuve d’une grande ingéniosité pour mettre les investisseurs immobiliers dans leur filet. Ils utilisent toutes sortes de techniques et procédés pour duper leurs victimes. Certains de ces escrocs vous demandent de leur fournir des informations personnelles. Celles-ci peuvent comprendre votre pièce d’identité, vos attestations d’employeur et même vos relevés de compte bancaire.

Ces renseignements aideront les malfrats d’usurper votre identité. Ils pourront, par exemple, faire des achats en votre nom. Sachez par ailleurs que ces informations ne seront utiles à un propriétaire qu’à une certaine étape de la transaction immobilière. Pour éviter que ce type de mésaventure vous arrive, il faut toujours faire preuve de vigilance lorsqu’on vous demande des données personnelles.

Leave a Comment