Pezenas Immobilier

Tout sur l'immobilier

Nouveau de système de chauffage : les critères de choix

Nouveau de système de chauffage : les critères de choix

Ça y est, la décision est prise ! Il faut devoir opter pour un nouveau système de chauffage. Mais, lequel ? On devrait orienter nos choix, tous les angles doivent être étudiés pour ne pas se tromper. En effet, un chauffage est fait pour durer des années, si on ne fait pas le bon choix, on est condamné à en assumer les conséquences. Découvrez dans cet article, les critères à prendre en compte pour minimiser ce risque.

 

Les éléments existants

Le système de chauffage doit être adapté à la surface de la maison. Si le logement est petit, les chauffages électriques peuvent faire l’affaire. Mais, avec une maison de plusieurs pièces, il faut choisir un chauffage plus puissant. En outre, quand on a besoin de stockage comme une cuve pour les fiouls ou un local sec pour les bois, il faut s’attendre à plus d’espace.

À part cela, on ne doit pas oublier les diverses installations qui se trouvent dans la maison ou près de chez soi. Si le gaz est déjà utilisé chez soi, il est plus pratique de ne pas changer d’énergie. Ou bien, si le choix se porte sur ce type d’énergie, il faut penser à son accessibilité vers la maison. Changer ou pas, l’emplacement d’un nouveau chauffage requiert l’intervention d’un professionnel. Suivre ce lien pour trouver un chauffagiste.

 

La performance et le budget

Avant de choisir un chauffage, il faut penser à sa performance. Un type d’énergie rentable est fortement apprécié. D’ailleurs, l’Etat encourage les citoyens à utiliser ce genre de système. Ainsi, pour obtenir une subvention, la capacité du chauffage compte beaucoup. Pour une chaudière, il faut une performance de supérieur ou égal à 90%. Cela remonte à plus de 100% pour les énergies renouvelables.

La capacité d’un système de chauffage est estimée à partir d’une étiquette énergétique. Du plus au moins performant, elle est classée de A à G. L’existence de cette mesure est obligatoire pour les chaudières, les pompes à chaleur, les poêles à bois et les foyers fermés. Côté budget, il faut bien calculer le prix d’achat, le coût de l’installation, les factures d’énergie, l’entretien et la maintenance et les aides nationales.

 

Les types d’énergies

Le gaz, le pétrole, le charbon, le fioul et l’électricité sont des énergies fossiles. Ce système de chauffage perd de plus en plus de place dans le marché, surtout pour le fioul et le pétrole dont le prix dépend du cours de pétrole. Avec l’électricité, des rénovations sont mises en place pour contrôler la consommation et alléger la facture. Sinon, le gaz naturel figure parmi les moins coûteux des énergies. Leur principal défaut est la pollution.

Les énergies renouvelables sont destinées à l’écologie. Elles sont de plus en plus prisées grâce à leurs coûts et leurs rentabilités. L’énergie solaire est inépuisable et gratuite bien que le prix du matériel et de l’installation s’avère très lourd. De même, pour une habitation, dans un endroit moins ensoleillé, ce ne sera pas très pratique. Les cheminées, poêles et chaudières en bois sont très compétitifs en matière d’énergie. Ils restent très attractifs grâce à son système moderne et son coût abordable.

Denis

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Read also x